Essai routier | Audi Q7 3.0 TFSI quattro Technik 2017

Retour

Essai routier | Audi Q7 3.0 TFSI quattro Technik 2017

ACCUEIL / BLOGUE / ESSAI ROUTIERAuto123.com
Par Trevor Hofmann, 6 juillet 2016

Avez-vous constaté que les marques automobiles populaires brouillent de plus en plus la ligne entre l'entrée de gamme et le haut de gamme?

Pour vous en convaincre, passez chez un détaillant Kia et montez à bord du nouveau Sorento SX+ ou faites la même chose avec le Honda Pilot Touring, le Toyota Highlander Limited, le Mazda CX-9 Signature ou la plupart des autres utilitaires grand public dans leur version la plus luxueuse. Vous remettrez surement en question la pertinence de débourser davantage pour une marque de luxe. Cela dit, l'Audi Q7 2017 entièrement redessiné et repensé a de quoi dissiper vos doutes en une fraction de seconde.

Le design extérieur de l'Audi Q7 pouvait difficilement s'améliorer, mais les stylistes de la marque aux anneaux ont quand même réussi à ajouter une touche dramatique à sa partie avant en intégrant une version plus imposante de la calandre à simple contour d'Audi, sans oublier des blocs optiques à DEL révisés et des lignes de carrosserie plus saillantes.

À l'intérieur, le décor précédent combinait des éléments très bien exécutés avec d'autres plutôt décevants, comme du plastique rigide au bas du tableau de bord, des interfaces électroniques perfectibles et certaines commandes de plus ou moins bonne qualité. Tout ça est de l'histoire ancienne grâce au nouveau et spectaculaire Audi Q7 2017.

Devant le conducteur, on retrouve un affichage TFT de 12,3 pouces à haute résolution qu'on peut entièrement personnaliser et qui rend l'instrumentation beaucoup plus moderne. L'infographie est claire et colorée, tandis qu'un bouton « VIEW » sur le volant permet de diminuer la taille du tachymètre et de l'indicateur de vitesse tout en agrandissant l'espace réservé aux autres informations et fonctions du véhicule, dont la navigation. Un écran d'infodivertissement de 8,3 pouces, semblable à une tablette et rétractable électriquement, se dresse au sommet de la partie centrale du tableau de bord.

Le fait d'avoir ces 2 écrans séparés dans l'Audi Q7 2017 libère de l'espace et donne un aspect plus horizontal au tableau de bord, ce qui élimine du même coup le traditionnel bloc central, du moins visuellement. La molette de commande principale sur la console a changé de place avec le levier de vitesses complètement redessiné, si bien que ce dernier agit maintenant comme repose-main pour la première (de toute façon, les changements de rapport manuels se font surtout avec les palettes au volant). Cette nouvelle disposition est tout simplement plus ergonomique.

En passant, la vitesse d'exécution du système d'infodivertissement MMI a été accrue et ses menus, simplifiés. Autre bonne nouvelle : Apple CarPlay et Android Auto sont offerts, ce qui signifie une meilleure reconnaissance vocale et un GPS plus précis.

Par ailleurs, le système de caméras sur 360 degrés ainsi que les capteurs de stationnement avant et arrière, jumelés à une carrosserie légèrement moins longue qu'avant, réduisent le stress dans les endroits restreints. Pour se vider complètement l'esprit, rien de mieux que de monter le volume de la chaîne ambiophonique Bose 3D de 558 watts à 19 haut-parleurs. En fait, non, il y a mieux : la chaîne Bang & Olufsen encore plus puissante en option. Audi a vraiment le don de charmer les oreilles!

L'interface du climatiseur automatique à 4 zones dans l'Audi Q7 2017 est majoritairement tactile et comprend des boutons pour les sièges chauffants/ventilés à 3 intensités. Juste au-dessus, d'autres boutons bien organisés permettent de contrôler le système Audi Drive Select, d'éteindre la fonction d'arrêt/redémarrage automatique du moteur, d'allumer l'écran multimédia, etc.

Le mariage d'un V6 suralimenté de 3,0 litres (333 chevaux, 325 livres-pied) avec une boîte automatique à 8 rapports et la légendaire transmission intégrale quattro convient encore parfaitement pour mouvoir le Q7. D'ailleurs, l'accélération de 0 à 100 km/h s'effectue en seulement 5,7 secondes. Disons merci aux ingénieurs pour avoir utilisé de l'acier à haute résistance et bien d'autres techniques de réduction du poids, ce qui donne un allègement de 115 kilogrammes (253 livres) pour un total de 2 240 kilos (4 938 livres).

En terminant, il faut rappeler que la compétition est nombreuse et féroce dans le segment des VUS intermédiaires de luxe; pensons en premier lieu à l'excellent Volvo XC90 de nouvelle génération, élu à titre d'utilitaire nord-américain de l'année 2016. Par contre, je crois fermement que vous ne serez pas du tout déçu en choisissant l'Audi Q7 2017. Il possède un look très élégant et accrocheur, une superbe finition, des qualités incroyables sur la route, beaucoup de commodités dernier cri, un niveau de sécurité impressionnant et une fiabilité rassurante ― un mélange optimal pour attirer un bien plus grand nombre d'acheteurs.

Catégories : Uncategorised